Translate

mercredi 29 janvier 2014

They're back...

"Pas question de rater ce tournoi !" lâcha Brad, passablement irrité par Kirk, son compagnon de chambre du Sandy Gulch Hotel à Leadville, Colorado.
Arrivé une semaine plus tôt, Brad Duke, plus connu sous le nom de Brduke, savait qu'il ne quitterait pas Leadville sans avoir participé à cette série de tournois de poker au casino-saloon Silver Dollar.
Depuis plusieurs mois, la manifestation annuelle était annoncée et Brad l'attendait avec impatience. Il savait qu'il retrouverait quelques connaissances à cette occasion.
Sera présent Paul2A, appelé ainsi à cause de ses 2 As cousus sur son Stetson, joueur redoutable par ses coups fantaisistes, un peu à la manière de Lewlewte (prononcer louloute), celui-ci n'hésitant pas à envoyer tous ses chips avec 7-2 !

Le tenant du titre, John Lucas Bert, était encore cette année le favori. Kirk, pourtant joueur uniquement de cash-game, en était l'admirateur, ce qui agaçait Brad. "Tu sais très bien que tu ne pourras pas le battre, Brad ! C'est un crac !" répétait-il sans cesse.  
- "Ce n'est pas lui qui me fait peur, Kirk ! Ok il a gagné 2 fois, mais il a eu de la chance ! Cette année, c'est pour moi !" assura Brad.
Et Kirk de renchérir :
- "Tu oublies tous les autres, les pros de Californie, du Nevada et du Kansas ! Je suis allé voir les inscrits, Brad ! Il y a du monde cette année, près de 200 ! Tu veux les noms ?"

Silencieux, immobile, Brad contenait son énervement. Ecartant d'un doigt le rideau défraîchi, il regarda par la fenêtre la rue agitée, et songeait à sa dernière victoire ici-même, 3 ans plus tôt, en 1874.

Rompant le silence, Kirk insista :
"Laisse tomber, Brad. Je sais que t'es le meilleur, mais ils seront tous là ! Tu ne pourras pas tous les sortir ! Tiens écoute, j'ai noté les noms : y a UngarBrunson, Chewingum, Torgal, Jefvi, Rickdoc, Lissems, Creole, Perouvian, Succuby, Marcik, Tonyo, Sinamini, Petepok, Teetee, Patrauw, Charly, Nanoman, Saminov, Davidel... Ce sera impossible cette année, crois-moi Brad !"

Songeur, n'écoutant que d'une oreille, Brduke se retourna et invita son ami : "Descendons boire un verre".
Intrigué et inquiet, Kirk lui emboîta le pas, et ils descendirent au saloon. Quelques clients étaient attablés, tandis que d'autres debout au bar leur jetèrent un regard peu rassurant. L'ambiance, pourtant calme, était... électrique...


Aussitôt assis, Brad commanda deux High West, son whisky préféré, et s'adressa à Kirk en le fixant de son regard bleu acier qui avait impressionné tant de bons joueurs :
"Oui Kirk, tout ce beau monde vient à Leadville cette année. Mais ils ne joueront pas le Big Tournament habituel. Ils sont venus pour le King Five ! Et pour tout te dire, même les femmes que tu connais vont arriver : Boopsy, KelangeZarava, et p't'être bien aussi la Calamity... enfin j'veux dire la Mammso. Alors tu vois, ils vont jouer en Team, et à ce jeu-là... tu connais la suite !"
Kirk, éberlué, s'exclama :
- "Mais Duke, t'as pas d'équipe toi ! T'es foutu !"
- "Non Kirk, rétorqua-t-il, mon équipe est prête. Ils arrivent demain."
- "Tu ne vas pas m'dire que..."
Brad vit enfin une étincelle briller dans les yeux de son ami, et, lui tendant le journal du jour, le rassura : 
- "Si, Kirk ! T'as enfin compris ! Ced, Ouba, Placebo et Darkforce vont débarquer, et crois-moi, ils ne font pas le voyage pour rien. Ils viennent pour gagner, et on le fera à cinq. J'ai dit à Ced de s'occuper des inscriptions et de gérer l'équipe. Tout est en règle."
Kirk n'en revenait pas. D'un trait il limpa lampa son whisky et commanda une bouteille.
- "Youhhou ! Alors ça, Duke !!! J'savais que tu bluffais comme personne, mais là..."
Deux jours plus tard, Brduke et ses quatre amis se lancèrent dans cette nouvelle édition du King Five, bien décidés à quitter Leadville avec la coupe et l'argent promis aux vainqueurs. 

Brad Duke et ses amis du King Five

33 commentaires:

  1. good luck ......................................:)

    RépondreSupprimer
  2. Cet art de mettre en scène avec une pointe de sel et poivre, un zeste de citron vert et de téquila... L'humour fou !
    J'aime et en reprendrais bien, Duke !

    ***** JL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa vie ne fut pas un long fleuve tranquille...

      Supprimer
  3. Très bon! Good luck poto!
    Torgal ^^

    RépondreSupprimer
  4. Non d'un desperados! on se croirait presque à ok coral!
    Joli billet cow boy!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureux de te faire débarquer de temps en temps...^^ ;-)

      Supprimer
  5. Cela fait quand même un peu bizarre d'être "linké" pardon hypertexté aux côté de Doyle Brunson et de Stu Ungar ^^
    Joli billet Duke !

    RépondreSupprimer
  6. Excellent! tu devrais écrire un bouquin Bruno ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TY. Pas le temps, trop de tables^^ :)

      Supprimer
  7. louloute (lewlewte)30 janvier, 2014

    Que dire après un truc comme cela!!!!!!

    eh bin ti alors, t in né un, vindidiouzzz

    ché co te fé un binde dessiné, pourquin rigole un peu min potos

    :-p :-p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, tu vois que t'es célèbre aussi, tizote ! :)

      Supprimer


  8. zarbi qu'elles mettent pas un commentaire les Calamity and co : elles zaiment pas les western ?

    Mike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zarbi ? Ben non tu vois, elles sont là :)
      Comme au poker, il faut être patient^^

      Supprimer
  9. Ben Mike, peut être les Calimity and Co n'ont pas encore vu cet article posté seulement hier...aujourd'hui certaines femmes travaillent tu sais et ne sont pas systématiquement à l'affût même si c'est un bon western...je suis plus film d'auteur (ou de sf/ horreur) mais je ne crache pas sur un bon western surtout venant de brduke, malgré les critiques...
    biz

    RépondreSupprimer
  10. Les Calamity ont aussi un métier ^^ nice one Cow-Boy ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Manquerait pu qu'elles restent à la maison^^ quoique, y a des métiers à la maison de nos jours...
      TY Calamity :)

      Supprimer
  11. Hâtez-vous lentement et 20 fois sur le métier, elle remettaient leur ouvrage !! bien joué Duke !!

    La win à 5 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. celui que tu ne connais pas encore ! du relais 5 fois la win !!

      Jack Beauregard !

      Supprimer
    2. Ah ah ah ! Jack, t'es revenu rôder dans les parages... toujours aussi inconscient !

      Supprimer
  12. rdv à Végas, terre des exploits de tes ancêtres

    RépondreSupprimer
  13. Pour Jack Beauregard, Langagne...c'est Personne !

    JAQK

    RépondreSupprimer
  14. Très bon article.
    Au cas où.
    Pour les amanteur de pocker. J'ai trouvé un bon site de coaching. Sa ma vraiment beaucoup aidé et je voudrais vous le suggérer au cas ou.
    Donnez-moi votre avis. merci

    RépondreSupprimer